Roberto_Graiff.jpg

Roberto Graiff, chanteur, danseur, metteur en scène et pédagogue, s’est formé en Italie (Ensemble Charà), en Allemagne (Folkwang Hochschule, dir. Pina Bausch) et en France, et a reçu le prix du meilleur soliste du Concours de Chorégraphie de Nyon (Suisse).

Fortement intéressé par le mélange des genres, il a créé et interprété plusieurs pièces chorégraphiques pour sa propre compagnie Fortevento en Italie, a dansé et chanté en Allemagne et en Belgique et fait des incursions dans le théâtre et les pièces radiophoniques.

Installé en France depuis 1994, Il rencontre à Paris Giovanna Marini qui le sensibilise au chant populaire italien et l’invite à chanter dans son opéra « La Bague Magique » à l’Opéra de Nancy. C’est par son biais qu’il rencontre les autres membres de la formation « Tempo Ideale », le quartette de voix d’hommes à cappella avec qui il se produit régulièrement en France.

Consacrant dès lors une grande partie de son activité au chant choral et à la transmission orale des polyphonies populaires, Il chante aussi avec le quintette à voix mixtes Oyfn Veg dans un répertoire de chants yiddish a cappella et ne se prive pas de l'étude des standards jazz et de l'improvisation vocale. .

Il est chef de choeur pour le projet Carmen de l'Ensemble Lyrique Justiniana, qui produit des opéras en milieu rural avec la participation de la population locale. Ce projet, présenté en Franche-Comté et au Festival d'Île de France, a été réalisé en 2011 aussi pour l’Opéra de Rennes. Il a conçu le projet « Un choeur pour 500 » et dirigé les 500 choristes amateurs de La Grande Chorale dans le cadre des célébrations du 500ème anniversaire de l'Hôtel de Ville de St. Quentin en 2009, ainsi que le projet « Art d'Echo 2010 » pour lequel il a assuré la direction artistique et musicale des 130 choristes. Il a dirigé la Grande Chorale au festival « Jazz aux Champs Elysées » en juillet 2011 dans un répertoire spécialement conçu pour l’occasion

Tenté par la mise en scène, il a réalisé plusieurs spectacles pour le centre artistique Artopie en Moselle et pour sa compagnie Fortevento.

Pédagogue, il consacre une grande attention à la pratique des amateurs au sein d’institutions théâtrales telle que « Le Théâtre du Peuple » à Bussang, les C.D.N. de Béthune et de Saint Etienne, le théâtre Pôle Sud de Strasbourg, ainsi que le C.R.D. de St. Quentin où il dirige la Grande Chorale et conçoit des projets artistiques. Il a récemment travaillé en tant que formateur des professeurs de danse au C.N.D. de Paris et a collaboré avec le centre de développement chorégraphique Pôle Sud à Strasbourg et avec la compagnie de marionnettes Emilie Valantin.

Sign In or Create Account